AG’NA 2020 : Une programmation artistique de haut niveau

Le Festival Ciné à dos, à la faveur de sa 9ème édition, dans une collaboration avec le Festival au Désert, a décidé d’organiser la 1ère édition du  Festival AG’NA (culture en tamashek). Mais, personne ne s’attendait à voir une programmation aussi impressionnante sur l’île déserte du fleuve Niger à Koulikoro.

Du jeudi 27 février au dimanche 1er décembre 2020, à la faveur de la 1ère édition du Festival AG’NA, artistes maliens de renommée internationale s’était donnée rendez-vous à Koulikoro. Quant une festival arrive de réunir sur un même podium des artistes comme  Oumou Sangaré, Vieux Farka Touré, Habib Koité, Aratan Akal,  Kader Tarhanine, Anansy Cissé  et le Takamba  Super 11, pour ne citer que ceux-là, l’on peut sans risque de se tromper dire que le coup d’essai a été un coup de maître. Et, cela augure de belles perspectives pour cette nouvelle manifestation qui sera un formidable rendez-vous entre la musique, le cinéma et les arts numériques, à seulement 60 km de Bamako.

Déjà, avec la présence de deux ministres du gouvernement malien (Mme le Ministre de la culture et Mme le Ministre de l’artisanat et du Tourisme) à la cérémonie d’ouverture, les observateurs avertis avaient compris qu’ « AG’NA » naissait avec ses 32 dents dans la bouche. Et, il ne pouvait en être autrement, au regard des organisateurs de la manifestation : le Festival Ciné à Dos du Groupe Walaha et le Festival au Désert.

Pour la première soirée, qui a eu lieu jeudi 27 février 2020, comme pour annoncer les couleurs de la manifestation, des artistes ou groupes d’artistes comme SI Bemol Majeur, Bifenix, Mano du Guetto, Megué-Star et les jeunes artistes de Koulikoro, ont rivalisé d’ardeur sur la scène.

Le vendredi 28 février 2020, après la cérémonie d’ouverture, où l’initiative d’un tel évènement dans le contexte de notre pays a été saluée par Mme le Ministre de la culture, les festivaliers ont eu la chance d’apprécier le talent exceptionnel des artistes maliens mobilisés pour la circonstance.

Oumou Sangaré, le groupe Tartit, Aratan Akal, Kader Tarhanine, Vieux Farka Touré et Nigga Fama, se sont succédés  sur la scène pour un spectacle époustouflant. Et, le site de la manifestation associé à toutes ces belles mélodies, a créé chez les festivaliers une sensation de quiétude et de tranquillité qui apaise les âmes, dans un Mali suffisamment balloté par les difficultés. Et, ce fut un instant de grand bonheur que l’on croyait impossible en terre malienne depuis qu’une horde a envahit le pays sous le bruit de leurs armes et de leurs bottes, avec l’idée saugrenue de réapprendre à un peuple musulman comme refaire les ablutions.

A l’instar des deux premières nuits de concerts, la troisième nuit a été une très belle rencontre musicale entre le sud et le nord du Mali. Et, cette rencontre a été matérialisée par la prestation d’un artiste extrêmement talentueux que le Mali doit découvrir et redécouvrir, afin que le monde l’adopte comme une coqueluche de la nouvelle tendance artistique qui devrait s’imposer dans le pays. Il s’appelle Anansy Cissé. Voilà un artiste qui fait une très belle musique originaire du nord du Mali, sans rester coller aux sonorités traditionnelles du genre musical de cette aire culturelle. Il a l’intelligence de faire voyager les spectateurs dans une musique dénuée de tout déchet.

Cette nuit-là aussi une bête de scène qui n’est plus à présenter au Mali et dans le monde, était présente sur l’île déserte : Habib Koité. En plus de Kader Tarhanine, du groupe Takamba Super 11 et de Dr Keb, les festivaliers pouvaient danser sur le sable jusqu’au petit matin.

C’est le lieu de le dire, la programmation de haut niveau proposé aux festivaliers lors de cette édition de AG’NA augure des lendemains radieux pour la rencontre entre le Festival Ciné à dos et le Festival au désert.

Assane Koné

AG’NA 2020 : Une programmation artistique de haut niveau

About The Author
-

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>