12ème EDITION DE LA BIENNALE AFRICAINE DE LA PHOTOGRAPHIE : IBK invite tous les opérateurs économiques à soutenir la réussite de l’organisation

Du 30 novembre 2019 au 31 janvier 2019, Bamako abritera la 12ème édition de la Biennale africaine de la photographie, aussi connue sous le nom des « Rencontres de Bamako ». Cette 12ème édition coïncide avec le 25ème anniversaire de cette manifestation phare de la photographie sur le continent africain. Le Président de la République, Chef de l’Etat Ibrahim Boubacar Keita, Coordinateur pour l’union africaine du patrimoine, des arts et de la culture, a procédé le vendredi 26 juillet 2019 au lancement solennel de la 12ème  édition des Rencontres de Bamako et de la biennale africaine de la photographie. C’était dans la salle de Banquet de Koulouba.

Après avoir rendu un vibrant hommage aux grands photographes de ce monde qui ont donné l’image d’une Afrique en développement, IBK a invité tous les opérateurs économiques à soutenir la réussite de l’organisation de la 1éème édition des Rencontres de Bamako. Il a aussi engagé le gouvernement à réunir les conditions parfaites pour la réussite de l’évènement qui sera une occasion belle pour le Mali de recevoir le monde.  Il faut rappeler que cette invitation du Président de la république adressée aux opérateurs économiques et au Gouvernement du Mali a tout son sens. En effet, partenaire historique du Mali dans l’organisation de cette manifestation depuis sa création, la France a décidé de passer la main.

IBK devient photographe pour la circonstance

« Tous les ingrédients sont présents en conséquence pour faire de cette 12ème  édition un événement exceptionnel. Les compétences sont-là,  nous devons les valoriser » a souligné l’Ambassadeur de France au Mali SEM Joël MEYER, lors de la cérémonie de lancement. Il a ajouté que cette édition souhaitée plus malienne, la sera. Selon lui, de sa production, à la scénographie, au tirage photos et aux encadrements, tout le boulot sera  réalisé au Mali et par des maliens. Mais, qu’à cela ne tienne, il a tenu à dire la France est fière et entend rester toujours un partenaire réel de cet important événement de la vie culturelle du Mali.

Intervention de Mme le Ministre

Mme Ndiaye Ramatoullaye Diallo, ministre de la culture, a rappelé que les Rencontres de Bamako/Biennale africaine de la photographie,  furent initiées en 1994, et qu’en 25 ans d’existence, elles sont devenues la principale manifestation artistique dans le domaine de la photographie sur le continent africain. « Véritable plateforme de visibilité pour les artistes photographes et vidéastes d’Afrique et de ses diasporas, elles ont contribué à développer la carrière de nombre d’entre eux et pour certains même, d’acquérir une stature internationale », a-t-elle indiqué. Avant de soutenir qu’elles participent ainsi à la fois à la reconnaissance et à la consécration de la photographie africaine. Mme le ministre a rappelé que la 12ème édition sera consacrée au thème «Courants de conscience», une métaphore littéraire, appelant à une réflexion profonde, lyrique, vibrante, sur l’acte photographique, sa spécificité, ses préalables, ses exigences, sa transmission, dans un monde « hyper-visible où circulent en permanence de millions d’images ».  Elle a témoigné sa gratitude  à l’Institut français dont le soutien financier et technique a rendu possible la maturation, l’ancrage local, la popularisation et enfin  l’indépendance et l’autonomisation des Rencontres de Bamako.

En remplacement Samuel Sidibé, ancien délégué général des Rencontres de Bamako, Lassana Igo Diarra est le nouveau délégué général. Il a la lourde tâche de conduire cette première édition voulue malienne et africaine, en termes d’organisation.

Assane Koné

12ème EDITION DE LA BIENNALE AFRICAINE DE LA PHOTOGRAPHIE : IBK invite tous les opérateurs économiques à soutenir la réussite de l’organisation

About The Author
-

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>